Déroulement d'une séance d'ostéopathie

L’anamnèse

 

C’est le début de la consultation. L’anamnèse est une série de questions sur vous, vos antécédents et sur le ou les troubles qui vous amènent à consulter. Ces questions ont deux objectifs:

  • Permettre de détecter des pathologies qui ne sont pas du ressort de l’ostéopathe et vous réorienter vers le bon spécialiste.
  • Permettre à l’ostéopathe de se faire une idée de ce qui pourrait être la cause du problème et quels éléments il devra investiguer particulièrement.

Le diagnostic ostéopathique

 

Dans cette partie l’ostéopathe fait d’abord un diagnostic palpatoire global de tout le corps pour déterminer les zones qui sont en souffrances.

 

Ces zones seront ensuite investiguées d’une manière plus pointue. Une fois le diagnostic palpatoire terminé, l’ostéopathe détermine grâce à ses connaissances anatomiques et physiologiques le schéma lésionnel et ce qui pourrait être la cause des douleurs.


Le traitement

 

L’ostéopathe procède ensuite au traitement des zones déterminées durant le diagnostic. Il existe plusieurs techniques de traitements regroupés en différents types :

  • Les techniques crâniennes : Ce sont les traitements sur les os du crâne.
  • Les techniques viscérales : Elles agissent sur les viscères et les attaches des viscères.
  • Les techniques structurelles : Ce sont les techniques ou vous pouvez entendre vos articulations « craquer ». Elles ont pour but de libérer la mobilité de l’articulation.
  • Les techniques tissulaires : Ce sont les techniques dites « douces » qui permettent de traiter tous les tissus du corps par des manipulations spécifiques non brusques et non invasives.

Les différentes techniques sont choisies de façon la mieux adaptée pour chaque patient, en fonction de son âge, sa morphologie, ses antécédents. Les gestes thérapeutiques sont le plus confortables et le plus indolores possible, ils font appel à la mobilité propre de chaque tissu.